Les Savants de Marseille
Rencontres arts & science

20 JANVIER 2018

à 15:30
entrée libre


 
   

Monde de la science et du rationalisme, monde des arts et de la subjectivité : deux champs des possibles qui semblent irréconciliables et ne l'ont pourtant pas toujours été : de Léonard de Vinci et Michel-Ange à Pascal, de Jules Verne à Meyerhold, de Dante à Socrate, une soif de connaissances universelles, un appel à l'intuition poétique pour guider l'exploration scientifique, une volonté de dépasser les pré-requis semble fonder une expérience commune à de nombreux explorateurs de la pensée.
Artistes comme scientifiques semblent condamnés à la recherche fondamentale.
Scientifiques comme artistes savent d'où ils partent, pas où cela les conduira.
Convier le public à venir débattre, et s'interroger autour de thématiques mises en partage, avec des personnalités de l'art et des sciences, nous semblait être une très réjouissante perspective... et un théorème en devenir.

 

De la représentation
Intervenants William Lene – Docteur des sciences et docteur ingénieur Arts et Métiers – Niels Gascuel-philosophe et psychanalyste
Sciences et arts sont voués – au travers des images, des symboles, des définitions - à donner une représentation du monde et de l'univers. De la théorie des trous noirs aux peintures de Jérôme Bosch, de l'univers en expansion au Faust de Goethe ou de Marlowe, des surréalistes à la théorie de la relativité d'Einstein, des ponts relient visions et concepts.
Quelles sont les méthodes qui induisent un travail sur la forme ?
Quel systèmes de références artistiques s'appliquent aux représentations scientifiques ?
L'univers en mouvement est-il une vue de l'esprit ?

« Les métamorphoses d'un visage »
Intervenants Claude Garcia – chirurgien maxillo-facial – Kuno Schlegelmich – maquilleur et perruquier opéra, théâtre et cinéma, pédagogue
Notre visage change tout au long de notre vie. Reflet de notre réalité quotidienne et de notre vécu ? De la génétique ? Echo de notre âme ou de nos rêves ?
Les peintres se confrontent tous un jour ou l'autre, à une forme d'autoportrait.
« Madame Bovary, c'est moi » disait Flaubert.
Dessiner un visage était l'obsession de Giacometti.
La chirurgie répare ou magnifie les visages que le temps sculpte autrement.
De tout temps, les arts de la scène ont joué à travestir les traits : masque, maquillages, accessoires, lumières : le théâtre est un jeu à facettes.

« Que faisons-nous de notre corps ? »
Intervenants François Verani – psychanalyste – William Petit – chorégraphe et danseur
La psyché et le corps entretiennent des liens ambigus et complexes.
Nous façonnons, construisons, détruisons, modifions nos capacités physiques et nos difficultés.
Omniprésent dans les pratiques artistiques, le corps cherche ses limites : apesanteur, envol, évanescence. La danse en explore toutes les qualités et les fragilités. Le théâtre, depuis l'Antiquité, en fait le vecteur du récit épique. Le cinéma l'anime et le rend omnipotent. La peinture le transcende.
Mais comment vivons-nous avec notre corps ? Et quel est ce corps, que nous nous construisons, autant qu'il nous est imparti ?

Dîner autour de la gastronomie et de la chimie
Conférence/Repas 25 €
La confection de la mayonnaise tient de la chimie et de la cuisine : des chefs proposent de nous livrer les secrets de la chimie culinaire et d'en exposer les principaes et les limites. La science des molécules et les sciences du goût ont partie liée et c'est dans le palisir de la dégustation que se traduira leur mariage toujours surprenant.